Réparation du moniteur LCD Benq T705


Benq T705

Avec quelques années de recul, je finis par constater que les moniteurs LCD durent moins longtemps que leurs équivalents cathodiques. Leur point faible entre autres, semble venir principalement d’une panne du rétro-éclairage au bout de quelques temps d’utilisation. Je vais dans ce billet vous détailler le dépannage du Benq T705, un moniteur LCD de 17″ dont l’affichage reste définitivement noir.

Avant de se lancer tête baissée dans le démontage de la bête, j’ai branché le moniteur sur un PC pour essayer de voir si l’origine de la panne venait de la gestion de l’affichage ou du rétro-éclairage. Pour cela il suffit d’observer l’écran en l’éclairant avec une lampe pour tenter d’apercevoir une image. Dans le cas du Benq, je peux voir quelque chose, l’affichage est donc en bon état.  Le problème vient alors probablement de la carte «inverter» gérant l’alimentation des néons du rétro-éclairage.

Le démontage s’impose pour connaître la référence de la carte incriminée. Je pose le moniteur à plat, et je commence par enlever, et mettre de coté, les vis du cache arrière avec un tournevis cruciforme.

Benq T705

Je démonte ensuite le pied du moniteur qui est retenu par deux vis. Cette opération est utile, car il reste une dernière vis cachée sous le bras articulé.

Benq T705

Puis, avec un couteau de peintre à large lame, je fais levier pour déclipser le cache du moniteur.

Benq T705

Je retourne le moniteur pour finir le démontage et retirer le cache de façade.

Benq T705

Le Benq T705 est finalement, à ma grande surprise, très accessible et facilement démontable.

Benq T705

L’étape suivante consiste à retirer le blindage métallique qui protège l’électronique du moniteur. J’utilise ici une clé pour enlever les deux écrous de la prise VGA.

Benq T705

Il ne me reste plus qu’à débrancher la prise (en repérant son sens pour le remontage) qui relie la platine de commande, située en façade, à la carte électronique de gestion de l’affichage.

Benq T705

Il ne reste plus qu’à faire coulisser le blindage pour l’enlever (attention aux bords coupants).

<