MAC: Overclocking des cartes graphiques ATI

Il existe plusieurs méthodes pour overclocker sa carte graphique ATI. Vous pouvez flasher le BIOS de la carte avec un logiciel, ou utiliser une méthode plus simple et tout aussi efficace qu’est l’overclocking en temps réel.

Il suffit pour cela d’utiliser le logiciel ATIccelerator II qui permet de pousser ou de baisser les fréquences du processeur (GPU) et de la mémoire de la carte graphique ATI (sauf les Radeon X1600 et X1900). Est-il utile de rappeler que des fréquences trop élevées pourraient endommager votre carte ? Avant de commencer l’opération, je vous conseille d’installer un moniteur de température pour surveiller votre matériel.

L’installation d’ATIccelerator nécessite un redémarrage du Mac. Une fois le programme lancé, le nom de votre carte graphique doit apparaître dans la liste de gauche et les fréquences d’origine dans la partie droite de la fenêtre.

Avant de partir tête baissée, un peu de théorie. Le rôle de la mémoire est de fournir du boulot au GPU, donc pour que l’overclocking soit efficace, la fréquence de la mémoire doit être inférieure à celle du GPU. A l’inverse, une débauche de Mhz pour le GPU par rapport à la mémoire ne sert à rien (à part faire chauffer le processeur).

Pour vérifier l’évolution des performances de la carte graphique vous pouvez utiliser un jeux 3D qui affiche les FPS (Frames Per Second) ou le logiciel OpenMark en lançant le test : Run Benchmark dans le menu du programme.

OpeMark

Vous devez augmenter progressivement les fréquences (de l’ordre de 3% pour commencer) et tester la stabilité de l’affichage et la température pendant 1 ou 2 heures en faisant tourner Openmark (ou un jeux).

Sur un iMac G5 de 2,1 GHz avec une Radeon X600 XT à 500/350 MHz d’origine le score est de 6308 avec OpenMark. Après l’avoir poussé à 526,50/364,50 MHz soit +5,41% pour le GPU et 3,85% pour la mémoire, le score est de 6653. La température augmente vite (+8°C pour le GPU qui est arrivé pendant le test à 68,7°C), il faudra donc faire attention au portable et prévoir de rajouter un dissipateur thermique plus performant ou un ventilateur supplémentaire pour effectuer un overcloking sévère.

ATIccelerator me semble efficace et simple d’utilisation (pas de flashage pouvant être dangereux pour la carte). Vous devez l’utiliser avec une grande prudence, surveiller que personne d’autre le manipule (absence de protection par mot de passe) et vraiment faire les tests cités plus haut. Pendant les tests, j’ai réussi à planter complètement l’affichage deux fois (un freeze pour +20% sur le GPU et un écran noir pour un -50% sur le GPU) en m’obligeant un reboot sauvage du imac (donc ne pas cocher immédiatement la case «Appliquer à l’ouverture de la session»). ATIccelerator peut être utile pour baisser également la fréquence, ce qui permettra d’augmenter l’autonomie des portables pour ceux qui ne font que de la bureautique…

Les programmes du test :

OpenMark : http://www.giofx.net/GioFX/MacOS.html
Temperature Monitor : http://www.bresink.com/osx/TemperatureMonitor.html
ATIccelerator II : http://thomas.perrier.name

Articles sur le même sujet :

Avec mots-clefs , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *