Bien choisir son ordinateur portable

Les ordinateurs portables depuis quelques années sont devenus aussi intéressants que les PC de bureau en terme de performance et de prix. Ils sont généralement appréciés pour leur esthétique, leur faible encombrement et leur nomadisme. Avant d’acheter votre ordinateur portable, vous devez posséder quelques clés qui vous permettront de faire le bon choix.

Il existe trois catégories d’ordinateurs portables :

  • les ultraportables avec un écran inférieur à 13″3 particulièrement adapté au nomadisme, ils sont légers et de courte autonomie.
  • les portables avec un écran de 15″4, ils sont un bon compromis entre le coté nomade et le confort d’utilisation.
  • les transportables avec un écran de 17″ et plus, réservés pour la maison ou le bureau.

Vous devez d’abord cerner vos besoins pour cibler votre catégorie de portables.
En effet, si vous êtes régulièrement en déplacement, que vous utilisez essentiellement des logiciels de bureautique et de communication, les ultraportables et portables vous conviendront.
Par contre, si vous ne faites que des trajets domicile-bureau et que vous souhaitez avoir une machine plus puissante pour l’infographie ou le jeux, votre choix se portera sur les portables ou transportables.

L’écran :

Les critères importants sont les suivants:

  • la résolution qui s’exprime en pixels (par exemple 1024×768 pixels). Plus les chiffres sont élevés et plus vous pouvez afficher d’éléments en même temps. La résolution est généralement proportionnelle à la taille de l’écran.
  • le taux de contraste doit être le plus grand possible (par exemple 500:1), il permet d’obtenir des noirs profonds.
  • la luminosité en candéla par mètre carré (cd/m²) doit être la plus élevée possible. Elle permet de voir correctement ce qui est affiché à l’écran dans les lieux ensoleillés.
  • le temps de réponse en milliseconde (ms) doit être le plus petit possible pour ne pas avoir d’effet de trace (rémanence) lorsque vous visionnez un film. Il a tendance à augmenter sur les grands écrans.
  • l‘angle de vision (en degré) doit être le plus grand possible. C’est lui qui vous permet de savoir si vous pouvez regarder l’écran de votre portable à plusieurs.

La logique voudrait que pour choisir le meilleur écran, il suffit de comparer les valeurs ci-dessus. En pratique il n’en est rien, car les constructeurs ont une fâcheuse tendance à surestimer ces valeurs, ou à utiliser des méthodes de mesure qui ne sont pas les mêmes. Je vous conseille d’éplucher les comparatifs sur Internet pour confirmer votre choix.

Les principaux composants :

Vous devez porter votre attention sur la puissance du processeur, la taille de la mémoire vive (RAM) , la capacité du disque dur, la performance de la carte graphique, le réseau, la connectique.

  • La puissance du processeur s’exprime en gigahertz (GHz), plus ce chiffre est grand et plus votre machine pourra traiter d’informations à la seconde. Les puissances actuelles sont aujourd’hui largement suffisantes pour les applications courantes (bureautique, retouche photos, surf sur internet, visionnage de film). Ce n’est donc pas un critère prédominant.
  • La taille de la mémoire vive (RAM) s’exprime en gigaoctets (GO), plus cette valeur sera importante, plus vous pourrez avoir de programmes en marche simultanément. Elle évite d’utiliser votre disque dur comme «mémoire virtuelle», ce qui provoque dans la plupart des cas des baisses de perfomances de votre ordinateur. Je vous conseille d’équiper votre portable du maximum de RAM dès le départ, car après il est difficile de retrouver le modèle adéquat et l’installation peut être délicate.
  • La capacité du disque dur est elle en gigaoctet (Go) ou en téraoctet (To). La capacité doit être la plus élevée possible. Il faut prendre en compte surtout la vitesse de rotation, qui sur un portable a tendance à être inférieure à celle des ordinateurs de bureau, ce qui occasionne des baisses de performance. Pour les disques à mémoires flash (SSD) seule la vitesse d’écriture/lecture sera importante ainsi que leurs durées de vie.
  • La carte graphique existe en «intégré» et en «dédié». Vous devez préférer la «dédié» pour sa performance et sa mémoire indépendante.
  • Pour le réseau, il est maintenant indispensable d’avoir le WIFI (connexion sans fil) et une prise ethernet, éventuellement un modem 56K (internet via prise de téléphone).
  • En ce qui concerne la connectique, il vous faut au moins 2 prises USB 2.0 pour les imprimantes, disques externes, etc… , une sortie VGA/DVI pour connecter un moniteur externe et un emplacement PCMCIA pour mettre des cartes d’extension diverses.
Pour un portable : il reste encore la question de l’autonomie, qui risque de varier en fonction de la technologie de la batterie (préférer les batteries à base de Lithium), du système d’exploitation désiré (Windows, Linux, Mac OS) , du rapport qualité / prix /marque (vous pouvez vous faire une idée sur les sites comme LDLC.com, Materiel.net, Amazon.fr, Macway.com).

L’offre des ordinateurs ultra-portables dans le monde
Liste des bons et mauvais vendeurs d’ordinateur personnel et matériel informatique

Articles sur le même sujet :

Avec mots-clefs , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

4 réactions à Bien choisir son ordinateur portable

  1. woodi a écrit:

    Quand on regarde le tableau comparatif, on se dit qu’il n’y a pas beaucoup de transparence dans la vente informatique !

  2. Pablo a écrit:

    J’utilise des portables depuis plus de 6 ans, et présentement je suis sur un Fujitsu Lifebook.
    La qualité de l’écran est très importante. Pour ce qui est des composantes du portable il me semble que la majorité des constructeur utilisent les mêmes pièces, c’est vraiment just le  »look » qui change.

    C’est bien que tu parle des ultraportables, mais je crois que mon prochain achat sera encore un portable, il y a quelques modèle qui se transporte assez facilement.

  3. Manu a écrit:

    En ce qui concerne les écrans, il existe trois grands types de dalles TFT qui les équipent :

    – les TN qui sont les plus rapides, les plus économiques, avec un fourmillement dans les vidéos et angles de vue réduits. Ce sont les plus répandus.
    – Les VA qui permettent une bonne restitution des couleurs.
    – Les IPS qui sont à mi-chemin entre les TN et les VA : bon rendu des couleurs, réactivité plus ou moins satisfaisante, angles de vision très larges.

  4. theo a écrit:

    tres bien ton blog, felicitation ;), et hop dans mes favoris !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *